Pourquoi et comment devenir une "ville RFSC"?

 

L’animation nécessaire à la diffusion de l’outil auprès des villes est faite avec l’appui des groupes supports nationaux pour la ville durable (GSN-VD) dans les Etats qui en on constitué un, dans le cadre d’une action de communication générale pilotée par la Commission européenne et mise en œuvre par le réseau ICLEI, le CCRE, et Platform 31 (anciennement NICIS).

N’importe quel utilisateur a la possibilité de se créer un compte gratuitement en s’inscrivant sur le site. Néanmoins, cet accès ’visiteur’ reste limité : l’utilisateur peut parcourir l’intégralité du site, explorer les outils d’évaluation et voir qui sont les villes utilisatrices.

En revanche, il n’aura pas la possibilité de sauvegarder des données ou de partager du contenu avec les villes utilisatrices de l’outil. C’est que le RFSC est destiné aux villes européennes. Ces dernières sont invitées à demander une extension de leurs droits, et, une fois leur demande acceptée, devenues ’villes RFSC’, elles bénéficieront d’un accès complet au site. Elles seront désormais, si elles le souhaitent, visibles sur le réseau des villes utilisatrices du RFSC.