ACTUALITÉ
 

Guide méthodologique et pratique, édition 2014, "Pour construire le Développement Durable Intercommunal"

publié le 4 novembre 2014

Disposer d’un outil pour accompagner leur engagement dans le développement durable constitue, pour les intercommunalités d’aujourd’hui, un atout certain !
Les impératifs du Grenelle, confortés par la loi pour l’Accès
au logement et un urbanisme rénové (Alur), impactent nécessairement la gestion de l’espace intercommunal, mais plus largement l’ensemble des choix des élus et leurs actions :

  • quel développement pour le territoire?
  • Quelles ressources valoriser?
  • Comment renforcer le lien social et intergénérationnel?
  • Quelle gouvernance territoriale pour concevoir et décider en associant l’ensemble des élus, les acteurs locaux, les habitants?
  • Comment nourrir la dynamique et l’attractivité du territoire?


A l’heure où les intercommunalités montent en puissance et où les moyens financiers et d’ingénierie sont contraints, l’approche développement durable constitue une clé d’entrée intéressante pour les élus qui souhaitent redéfinir leur projet de territoire.
Et si certains estiment que le développement durable ne constitue qu’un concept galvaudé aux contours trop larges, synonyme de contraintes et de surcoût, d’autres ont démontré de façon pragmatique qu’une méthode s’appuyant sur l’expérience vécue, les compétences exercées et leur évaluation permettait de déboucher rapidement sur un plan d’action communautaire très opérationnel.

Pour cela, les élus des communautés de communes doivent se mobiliser, mobiliser les acteurs du territoire afin d’approfondir leur réflexion et construire un projet. L’échelon intercommunal nous a semblé adapté à ces exigences, d’autant plus que les compétences des communautés de communes ont un lien direct avec le développement durable : Yvon Bec Président de l’Union nationaledes CPIE l’aménagement de l’espace, le développement économique,
l’environnement (l’eau, les déchets, la biodiversité, l’assainissement…), la voirie intercommunale, l’habitat, le cadre de vie, les services de proximité à la population…
Le plus important est de proposer des méthodes souples permettant aux élus de se mettre en mouvement et d’initier des processus d’amélioration continue.

Mairie-conseils et l’Union nationale des CPIE ont souhaité apporter leur contribution à la prise en compte de l’enjeu stratégique du développement durable.
C’est dans un véritable partenariat entre les deux organismes, dans un partage des connaissances et des expériences, que la DDmarche a été progressivement élaborée en s’appuyant sur le tandem communauté de communes/CPIE pour conduire le projet.

Si les neuf territoires pilotes qui ont expérimenté la DDmarche ont contribué à la rédaction du guide 2011, les deux générations de territoires suivantes ont enrichi les expériences présentées dans cette nouvelle édition (format pdf - 5.2 Mo - 04/11/2014)